« «
Maîtrisez l’art du gimbap coréen en quelques étapes !
Elodie Buski
Imprimer
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 vote(s), moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Maîtrisez l’art du gimbap coréen en quelques étapes !

Par Élodie Buski Dernière modification le 9 juin 2024 Temps de lecture : 5 min

Le gimbap est le repas on the go le plus populaire de Corée ! Apprenez à le réaliser en version classique à la maison avec ma recette simple et délicieuse !

Share

Qu’est-ce qu’un gimbap ?

Le gimbap 김밥, parfois orthographié « kimbap », est un plat coréen d’accompagnement ou une collation idéale pour un pique-nique. Ce mets savoureux et coloré est populaire en Corée du Sud pour sa simplicité, sa commodité et sa polyvalence. Là-bas, c’est un choix populaire pour les sorties scolaires, les voyages en famille ou même comme lunch rapide au bureau.

Son nom provient de deux mots coréens : « gim » (김), qui signifie algue, et « bap » (밥), qui signifie riz. Le gimbap est donc littéralement une combinaison d’algues et de riz. Bien que son apparence puisse rappeler les sushi maki japonais, le gimbap possède une identité propre, avec des ingrédients et des techniques de préparation spécifiques à la cuisine coréenne.

Plat de gimbap au bœuf coréens

Elodie Buski

Il existe de nombreuses variations autour du gimbap coréen. Vous pouvez le trouver avec du thon, du crabe, du jambon, ou encore des crevettes. Fondamentalement, vous pouvez rajouter ce que vous voulez à votre rouleau. Personnellement, j’ai choisi les ingrédients les plus courants du kimbap coréen classique, notamment du bœuf mariné bulgogi, des épinards, des pickles de radis jaune, de l’œuf, de la carotte et du concombre.

Le gimbap est un plat coréen délicieux et nutritif, parfait pour toutes sortes d’occasions. Faire des gimbap maison peut sembler intimidant au premier abord, mais avec quelques astuces et un peu de pratique, vous pouvez créer ces délicieux rouleaux coréens facilement chez vous.

Que vous soyez amateur de cuisine asiatique ou simplement à la recherche d’une nouvelle recette coréenne à essayer, le gimbap est une excellente option à ajouter à votre répertoire culinaire !

Gros plan d'un gimbap au bœuf coréen

Elodie Buski

Quelles sont les différences entre le gimbap coréen et les maki japonais ?

Les gimbap coréen

Dans le gimbap coréen, le riz est nature ou assaisonné d’huile de sésame et de sel, tandis que les algues sont badigeonnées d’huile de sésame et saupoudrées de graines de sésame, ce qui lui confère une saveur légèrement sucrée et de noix. Les garnitures sont généralement des ingrédients cuits ou marinés, rarement crus. En termes de saveur, le gimbap est riche et complexe grâce à l’utilisation d’huile de sésame et à la diversité des ingrédients.

Il est souvent accompagné de kimchi ou de radis marinés, et bien qu’il soit parfois trempé dans de la sauce soja, il est généralement consommé tel quel. Les rouleaux de gimbap sont plus épais et plus longs, et présentent une variété de couleurs vives grâce à la diversité des ingrédients.

Les makis sushi japonais

Concernant les makis sushi japonais, le riz est assaisonné de vinaigre de riz, de sucre et de sel, ce qui lui leur donne une saveur vinaigrée distincte. Les garnitures sont généralement des ingrédients crus comme le poisson (thon, saumon), les fruits de mer et les légumes (concombre, avocat).

Les makis japonais peuvent aussi contenir du wasabi et de la mayonnaise, selon le type de rouleau. Ils ont une saveur plus subtile qui met en avant la fraîcheur des ingrédients crus et le goût vinaigré du riz. Ils sont souvent servis avec du gingembre mariné, du wasabi et de la sauce soja pour tremper. Les makis japonais sont plus petits et souvent plus fins, avec une présentation plus minimaliste et épurée.

Plat de gimbap au bœuf coréens

Elodie Buski

Comment servir les gimbap ?

Les gimbap au bœuf sont merveilleux servi comme repas complet ou sur le pouce. C’est un repas de famille amusant à servir, coupés et empilés en tour sur un grand plateau de service. Vous pouvez également les servir en entrée ou en accompagnement (banchan) aux côtés d’autres plats coréens.

Quels sont les ingrédients du gimbap coréen ?

Pour préparer des gimbap coréens traditionnels, il est important de choisir des ingrédients de qualité pour garantir une saveur authentique et un bon équilibre nutritionnel. Voici les ingrédients typiques utilisés dans les gimbap :

  • Du riz à grains courts, également connu sous le nom de riz à sushi, qui a une texture plus collante, parfaite pour réaliser des gimbap.
  • Des feuilles d’algues séchées (qui se nomme « gim » en coréen ou « nori » en japonais) de qualité supérieure, qui sont souvent plus épaisses et ont une couleur sombre et brillante. Les feuilles d’algues coréennes utilisées pour le gimbap (environ 21 cm x 19 cm) sont généralement plus grandes que les feuilles de nori utilisées pour les sushis (autour de 19 cm x 19 cm).  Cette différence de taille permet de mieux contenir les divers ingrédients souvent plus nombreux et volumineux dans le gimbap par rapport aux sushis.
  • Du bœuf tendre comme le steak ou le filet.
  • Des carottes fraîches, fermes et de taille moyenne.
  • Des concombres fermes et sans trop de graines.
  • Des pickles de radis jaunes (danmuji) sont disponibles dans les épiceries asiatiques.
  • Des pousses d’épinards fraiches.
  • Des œufs frais, de préférence bio.

Remarque : les légumes peuvent être coupés en julienne avec un couteau bien aiguisé ou coupés en longues lanières avec un éplucheur à julienne.

Les ingrédients pour réaliser des gimbap au bœuf coréens

Elodie Buski

Recette
Le gimbap au bœuf coréen
Imprimer
Entrée
Portion(s) : 4
Temps de préparation : min
Temps de cuisson : min
Ingrédients
Le bœuf mariné (bulgogi)
Le riz
La julienne d'omelette (jidan)
Les épinards au sésame (sigeumchi namul)
La julienne de carottes
Les accompagnements
Instructions
  1. Préparez le bœuf bulgogi. Coupez le bœuf en fines lanières. Mélangez la sauce soja, la sauce huître, le sucre, le mirin, l'huile de sésame et le poivre noir dans un bol. Ajoutez le bœuf et laissez mariner au frigo pendant au moins 30 minutes.
  2. Faites cuire le riz dans un cuiseur à riz ou à la casserole. Pour cela, lavez-le plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau soit transparente. Egouttez-le et placez-le dans une casserole. Ajoutez 400 ml d’eau et du sel. Placez un couvercle transparent sur la casserole (ne jamais l’enlever pendant la cuisson). Allumez votre plaque sur feu moyen à fort.
  3. Lorsque l’eau bout, attendez 2 minutes puis baissez sur feu doux pour 10 minutes. Sortez la casserole du feu et laissez reposer 10 autres minutes (toujours sans enlever le couvercle). Remuez le riz pour faire échapper un maximum de vapeur et ajoutez-y l'huile de sésame et le sésame blond grillé. Réservez.
  4. Pour réaliser la julienne d'omelette, battez les œufs, assaisonnez-les et faites-les cuire dans de l'huile en une fine omelette. Laissez refroidir, puis coupez en fines lanières ou juliennes. Réservez.
  5. Blanchissez ensuite les épinards dans de l'eau bouillante pendant 30 secondes, puis égouttez-les et pressez-les pour enlever l'excès d'eau. Assaisonnez avec un peu de sel, la gousse d'ail hachée, les graines de sésame et d'huile de sésame. Réservez.
  6. Détaillez les carottes en juliennes et faites sauter dans un peu d'huile avec un peu de sel jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Réservez.
  7. Coupez également le concombre et le radis jaune en long bâtonnets. Réservez.
  8. Faites cuire le bœuf mariné dans une poêle jusqu'à ce qu'il soit bien cuit et assemblez les gimbap.
  9. Placez une feuille de nori sur une natte de bambou (makisu), côté brillant vers le bas. Étalez une couche uniforme de riz sur la feuille de nori en laissant environ 2 cm en haut sans riz.
  10. Disposez une ligne d'omelette, d'épinards, de carottes, de concombre, de radis et de bœuf. Roulez fermement la feuille de nori en utilisant la natte de bambou pour aider à former un rouleau compact.
  11. Répétez avec les autres feuilles de nori et ingrédients. Badigeonnez légèrement les rouleaux de gimbap avec de l'huile de sésame, saupoudrez de graines de sésame et coupez-les en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur.
  12. Les gimbap peuvent être dégustés immédiatement ou emballés pour un repas à emporter. Bon appétit !
Valeurs nutritionelles* par portion
Calories : 776 kcal
Protéines : 38 gr
Lipides : 27 gr
Glucides : 95 gr
*estimation

Peut-on préparer du gimbap maison à l’avance ?

Oui, il est tout à fait possible de préparer du gimbap à l’avance. Le gimbap coréen se conserve bien au réfrigérateur pendant environ 24 heures. Pour ce faire, emballez chaque rouleau individuellement dans du film plastique afin de maintenir l’humidité et d’éviter que l’algue ne se ramollisse.

Plat de gimbap au bœuf coréens

Elodie Buski

Matériel

Trucs et astuces pour faire des gimbap maison :

  • Préparez tous vos ingrédients à l’avance. La préparation des ingrédients est essentielle pour un processus de roulage sans encombre.
  • Contrairement au riz sauté au kimchi, le riz fraîchement cuit est idéal pour préparer le gimbap. Mélangez le riz avec l’huile de sésame et le sel pendant que le riz est encore chaud/tiède. Gardez-le au chaud jusqu’au moment de l’utiliser.
  • Gardez les ingrédients de la garniture aussi secs que possible en éliminant l’excès d’eau.
  • Mouillez-vous les doigts avec de l’eau ou de l’huile de sésame avant d’étaler le riz sur les algues pour éviter que le riz ne colle à vos mains. Il est utile d’avoir un petit bol d’eau/huile de sésame à côté de votre station de roulage.
  • Utilisez une natte de bambou (makisu). Une natte de bambou est très utile pour rouler le maki coréen de manière serrée et uniforme.
  • Employez un couteau bien aiguisé pour couper vos rouleaux. Effectuez un mouvement de coupe net et réalisez la tranche complète en une seule fois. Nettoyez le couteau avec un torchon humide entre les coupes si nécessaire.
  • Conservez le gimbap tranché dans un récipient hermétique. Le gimbap se déguste de préférence le jour même de sa préparation, mais vous pouvez le conserver au réfrigérateur et le réchauffer au micro-ondes ou dans une poêle.
  • N’hésitez pas à expérimenter avec différentes garnitures pour personnaliser vos gimbap. Vous pouvez essayer des versions végétariennes avec du tofu ou des variations avec des fruits de mer comme le crabe ou les crevettes.
  • Le gimbap est souvent servi avec des accompagnements tels que le kimchi, le radis mariné (danmuji) ou des petites salades. Un peu de sauce soja ou de gochujang (pâte de piment coréen) peut également ajouter une touche de saveur.

Testez nos autres délicieuses recettes coréennes comme le japchae, le bibimbap ou encore les tteokbokki !

Élodie Buski
Élodie Buski Voir mes autres articles

Hello, je suis Élodie a.k.a. la fondatrice du site de recettes hellonélo ! Dans la vie, je suis directrice artistique food, créatrice de contenu, stratégiste digitale et front-end developer freelance. J'aime tout ce qui touche à la nourriture : goûter, créer, cuisiner, manger, tester et voyager. J'ai donc créé ce site à mon image, j'espère qu'il vous plaira !